Natacha Boughourlian
Du 21 juin au 10 juillet 2015 – Vernissage le 21 juin à 17h

Rétrospective photographique « Ça jazz à Marciac »
L’Espace Icare et la Galerie Angle de Vues présentent dans le cadre du festival « Jazz au cœur, guitare à l’âme », les travaux réalisés par la photographe Natacha Boughourlian.
Accréditée en 2013 à « Jazz In Marciac » c’est le début d’une longue histoire d’amour entre Natacha Boughourlian et le Jazz. À travers son regard de photographe toujours attentif aux sources de lumière, ne reste que la véritable expression de la beauté.

Biographie de Natacha Boughourlian
Natacha est une photographe autodidacte. C’est à 8 ans que l’histoire commence, avec sa première photo, Michel Fugain et le Big Bazar, lors des répétitions à Issy les Moulineaux.
A 15 ans, photographe en herbe, elle accompagne un photographe professionnel pour le concert de Renaud. Sa première exposition, à l’âge de 18 ans, a lieu dans son ancien lycée. Robert Doisneau la repère et l’encourage fortement à continuer. Après quelques années consacrées à sa vie privée et professionnelle, elle reprend l’appareil en main, un oeil plus mature mais toujours aussi curieux. Elle est devenue professionnelle grâce aux encouragements d’artistes et de son entourage.
En 2013, accréditée à Jazz In Marciac, c’est le début d’une longue histoire d’amour avec le Jazz. (Jazz In Marciac, Jazz à la Villette, Jazz à Clamart). En plus du jazz, elle est photographe auprès de nombreux artistes et comédiens dont Barry J Johnson (Sister Act, Dirty Dancing ….) et Prisca Demarez (Cabaret, Avenue Q, French Cancan …) entre autres. Elle expose notamment dans les coulisses de Jazz In Marciac et au Centre Culturel Jean Arp de Clamart.
L’authenticité avant tout, ce qui prime c’est l’émotion. Elle ne retouche pas ses photos pour garder intact l’intention des artistes et leur sensibilité. A travers son regard ne reste que la véritable expression de la beauté.

Expositions
Lycée François Villon Paris
Restaurant le 3 Napoli
Les coulisses de Jazz In Marciac
Centre Culturel Jean Arp.